LE MANAGEMENT DE L’ÉQUIPE PROJET

Pour se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat beaucoup de jeunes entrepreneurs sont confrontés à de nombreuses difficultés. Constituer un groupe de travail, organiser et faciliter le travail d’équipe, favoriser l’ambiance et l’esprit d’équipe telles sont les défis que doivent relever le chef de l’équipe, Le chef du projet.

Nous tentons de donner quelques formules pour mieux conduire à bon terme son projet.
Pour ce faire nous commençons par donner une approche définitionnelle du thème.
Ensuite nous parlons des différents types de pouvoir en mettant un accent particulier sur le pouvoir utiliser pour le management de bénévoles.
Enfin, nous donnons quelques consignes pour mieux organiser et gérer le travail de groupe.

Alors prêt ? GO

Disons de façon très simple que le management consiste à gérer les moyens humains et matériels pour atteindre un objectif.
Le projet, c’est l’ensemble d’activités et d’actions organisées dans le but de répondre à un besoin prédéfini et précis. L’équipe projet est donc les ressources humaines qui organisent les actions et activités liées au projet.

1 Bâtir une équipe efficace
Pour atteindre les objectifs fixés, il faut donc commencer par bâtir une équipe efficace. Elle passe par réunir les compétences utiles, Définir les rôles et responsabilités de chacun et les diffuser à tous les intervenants ;
Créer un véritable esprit de groupe en pratiquant la création collective avec neutralité de propos et tolérance d’idées ;
Canaliser l’énergie de chacun, chaque intervenant doit connaitre exactement les objectifs et les limites de son champ d’action ;
Faire corriger systématiquement et collectivement les erreurs et dysfonctionnements.
2 Connaitre son rôle et ses missions de chef
Le chef de projet est le manageur c’est la personne chargé de mener le projet et gérer son bon fonctionnement.
Ses missions sont entre autres :
D’organiser le fonctionnement de l’équipe, de définir le groupe projet, coordonner les actions, de fixer les objectifs, de faciliter la prise de décision, d’apporter son expertise, d’animer les réunions, de gérer les changements et conflits éventuels

3/ Les différentes formes de pouvoir que dispose le chef de projet
Selon Max weber il existe deux types de pouvoir qui colle à deux types de manageur
Le pouvoir hiérarchique pour Le manageur hiérarchique
C’est un pouvoir lié à la fonction, pouvoir légitime où le manageur est reconnu par son statut de « chef » par exemple le Directeur Général d’une banque.
Il a le pouvoir de la récompense (prime d’objectif…).
Le manageur hiérarchique a aussi un pouvoir coercitif, il a le pouvoir d’exercer une contrainte sur son équipe (renvoie en cas de refus de travailler)
NB : Le management hiérarchique est adapté pour les grandes structures bien en place.

Le pouvoir transversal pour le manageur transversal (ce qui nous intéresse)
Le management transversal est généralement utilisé pour conduire les bénévoles, c’est un levier utilisé pour mener les projets associatifs et des projets sans grand moyens.
Ici le manageur a un type de pouvoir qui est lié à sa personne.
Le pouvoir de compétence, le manageur transversal doit être reconnu par ses pairs comme étant un bosseur, un travailleur.
Le Manageur transversal doit avoir un pouvoir charismatique, un pouvoir lié à sa personnalité faisant appel à son leadership.
Pour mieux organiser et gérer son équipe de travail, Parcourons quelques réflexes que doit avoir un manageur transversal.
4/ faire preuve de leadership,
Le leadership est la capacité d’un individu à exercer une influence sur un groupe. Le chef de projet ayant du leadership est capable de :
• Donner du sens au travail de son groupe,
• Motiver par son attitude et sa communication
• Faire les arbitrages ou prendre des décisions acceptées par le groupe
• Représenter et défendre le groupe auprès des parties prenantes
5/ Un manageur c’est aussi un facilitateur
Simplifier, aller à l’essentiel ;
Poser des questions au lieu de donner les solutions ;
Rester objectif, utiliser les faits dans son argumentation ;
Accepter de ne pas avoir toutes les réponses et le faire accepter au groupe projet ;
S’assurer que tous participent, distribuer la parole;
Rester maître des réunions : fixer les objectifs, les « règles du jeu », gérer les digressions
6 Un manageur doit favoriser l’ambiance dans l’équipe.
Il doit Travailler avec un respect mutuel, de l’écoute, de l’humour.
Etre positif : souligner les bénéfices, les résultats, les progrès
Il doit toujours chercher des solutions gagnant-gagnant
anticiper les objections, préparer des réponses adaptées à l’avance.

Pour conclure nous devons dire que réussir à bien organiser et gérer son équipe, le chef de projet doit être un leader transformationnel.
Vos contributions et questions sont les bienvenus.
Merci

par Aman ADO ( ingénieur des médias, Président de la Mutuelle des Jeunes Cadres pour le Développement de Krindjabo (MUJEDEK)) lors du Weekend de l’entrepreneuriat #WDE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s